L'Onde & Cybèle

L'Onde & Cybèle

Dès 1999, et ce dans les quartiers les plus populaires du XVIIIe arrondissement jusqu'à la création du festival La Voix est Libre aux Bouffes du Nord en 2005, l'activité programmatique de Blaise Merlin fonde ce que deviendra L'Onde et Cybèle.

Forte de l’expérience de cinq années de programmation musicale intensives (Olympic Café, les 3 Frères, Point Éphémère), l'Onde & Cybèle se positionne en tant que structure se situant résolument sur un terrain où trop peu d'acteurs interviennent : le soutien à la création artistique dans un souci constant de promouvoir la rencontre entre les publics, les professionnels et les territoires ; la recherche de « sens à sons » en lien avec les autres arts (théâtre, poésie, danse, cirque, arts plastiques…), dans le respect d'une éthique professionnelle exigeante.

L'Onde & Cybèle travaille à l'élaboration d'une identité artistique affirmée, dans un esprit d'invention défiant toutes formes de repli identitaire, brisant les frontières entre l'écrit et l'improvisé, le populaire ou le savant, les genres et les générations. En le dotant de cadres de création et de diffusion innovants, ce travail permet à un public mélangé d'accéder à la richesse d'univers bâtis hors de tout cadre habituel de style et de durée, avec l'oralité et l'improvisation comme fils conducteurs privilégiés. L'Onde & Cybèle produit des manifestations artistiques ambitieuses - Jazz Nomades/La Voix est Libre aux Bouffes du Nord, au Théâtre Garonne, à la Comédie de Béthune et au Channel (Calais) ; Rhizomes dans les espaces verts du 18ème et d'Aubervilliers - ancrées localement et rayonnant sur le plan national et international. Ces manifestations marquent des temps forts en attirant un public diversifié de nombreux médias ainsi que des programmateurs et institutionnels toujours plus nombreux.